Pascaline Delemazure

 

 

 
 

 

Dans un corps sain, la circulation de l’énergie se fait par un écoulement régulier qui transmet « l’onde de vie » à chaque muscle ou organe.

 

Mais régulièrement des nœuds se forment et des douleurs apparaissent. Derrière ces accidents « traumatiques »  se cachent souvent des causes psychiques dues au stress, aux conditions de travail, aux problèmes familiaux et aux pensées négatives.

 

Le rôle de la réharmonisation énergétique est de palper la circulation de l’énergie et de la contrôler dans le but de détecter d’éventuels blocages sous forme de nœuds palpables sur le plan physique pour ensuite les libérer et permettre à l’énergie de circuler librement dans tout le corps ;

Cette méthode représente une psychothérapie corporelle par excellence qui permet de lire sur le corps, par le toucher, les traces du passé émotionnel de la personne, de l’époque actuelle jusqu’à sa conception, des mémoires de sa famille, de son peuple… Le corps garde le souvenir même si le mental a oublié.

 

Donc l’être humain est considéré dans sa forme globale en quatre plans : physique, émotionnel, vibratoire et mental.

Ces 4 niveaux permettent de traiter le symptômes, de trouver les causes profondes des pathologies et d’accompagner la personne dans une nouvelle démarche positive et constructive.

 

Les mains du thérapeute agissent sur le plan physique et énergétique ;

Le souffle agit sur le plan émotionnel et neurophysiologique ; et

L’intention, sur le mental.

 

De plus en plus de personnes ont aujourd’hui recours aux thérapies naturelles, voire parallèles, aux techniques alternatives de guérison ou à ce qu’on appelle couramment les « médecines douces ».Ces méthodes thérapeutiques permettent une réelle évolution de conscience qui redonne à chaque individu la responsabilité de son propre état de santé et de bien être.